Archives pour la catégorie Section de Lambres

LAMBRES INFOS MAI 2012

Le budget 2012 a été adopté lors du dernier Conseil Municipal. Ce budget nous l’avons voté  même si  nous ne partagions pas toutes les propositions ou que nous ne les trouvions pas assez volontaristes. Nous l’avons voté car il prévoit  dans les priorités des actions que nous avons toujours soutenues :

  •       Poursuite du programme d’amélioration de la circulation, particulièrement des piétons et des cyclistes, bien que  nous  considérions  qu’il n’est pas assez volontaire (mise en sens unique de certaines rues, véritable « trame » piétonne et cycliste permettant de relier l’ensemble des quartiers).
  •       Maintien  des efforts  en matière d’économies d’énergies
  •       Soutien à la vie associative : certaines  villes voisines ont diminué les subventions aux associations, ce n’est pas le cas pour  Lambres qui a prévu uniquement le gel des montants pour 2012. Cependant pour quelques associations qui emploient des  salariés, ce gel a un effet mécanique de baisse de la partie fonctionnement  la priorité étant naturellement donnée à l’évolution des salaires. Cette « baisse »  aura des répercussions sur les actions éducatives et culturelles. Il est important de répéter que c’est en grande partie le tissu associatif qui assure le lien social et par conséquence la cohésion sociale, cohésion sociale fortement remise en cause depuis plusieurs années par le gouvernement actuel.
  •       Maintien de la politique d’action sociale :  là aussi nous pensons  qu’en période de crise des efforts plus importants auraient pu  être faits envers les personnes démunies et en situation très précaire bien sûr, mais aussi en direction des familles aux revenus faibles par exemple par des aides financières plus conséquentes  pour l’accès aux activités associatives à l’heure où la Caisse d’Allocations Familiales supprime les bons « CAF ».   

Nous regrettons que l’équilibre budgétaire n’ait pu se faire sans une augmentation même limitée de la taxe d’habitation.

Nous resterons bien évidemment vigilants quant aux engagements pris par la municipalité

A l’heure où nous écrivons  ces lignes,  le résultat des élections présidentielles n’est pas connu, mais nous ne pouvons que nous réjouir du taux de participation du premier tour. Alors que Nicolas Sarkozy était très largement en tête en 2007, les Lambrésiennes et les Lambrésiens ont cette fois placé François Hollande à la première place; les voix de la gauche ont progressé de manière importante passant de 34 à 41  % ; ces résultats sont très encourageants pour le deuxième tour.

L’actualité et les déclarations de la Banque Européenne ou de l’Allemagne montrent qu’il est absolument nécessaire  d’intégrer la croissance dans le pacte européen. C’est bien l’ultra libéralisme et les financiers sans scrupules, et non les politiques sociales  qui ont en grande partie engendré la crise. D’ailleurs la France, réputée comme ayant une protection sociale très élevée, ne s’en sort-elle pas mieux que les autres pays d’après le Président-Candidat ? Beaucoup de responsables se rendent comptent que les politiques appliquées jusqu’à ce jour mènent au chaos et que les menaces de révoltes populaires sont réelles.

Dans ce contexte le vote « extrême » nous pose question dans une ville comme la nôtre. A part pour une toute petite fraction de la population qui se manifeste régulièrement par des graffitis et des comportements racistes, les thèses et les propositions xénophobes ne peuvent répondre aux inquiétudes légitimes des électrices et des électeurs qui se sont exprimés dans ce sens. Certes la fermeture « sans bruit » du commissariat de lambres, que nous déplorons, peut renforcer le sentiment d’insécurité de certains, alors que la police de proximité avait démontré son efficacité ; bien sûr que  nous sommes conscients que la situation des familles en situation précaire est insupportable, mais il est faux de croire qu’elle est générée par les étrangers et les personnes « assistées ».  La solution ne peut venir que d’une relance de l’activité. Des efforts seront nécessaires mais pas au détriment de la croissance et encore moins au détriment de l’ensemble des personnes déjà gravement touchées par la crise, dans laquelle elles ne sont pour rien,  des familles aux faibles revenus mais aussi des classes dites «  moyennes ».

Même si nous sommes confiants pour le deuxième tour, nous espérons qu’une majorité de Lambrésiens et de Français auront choisi le Changement.

Les élus de la liste « pour une ville à vivre ensemble »

Nous vous invitons à continuer à nous faire part de vos remarques et à nous contacter : Jean-Luc DUCOIN 06 50 17 58 85 – jeanlucducoin@gmail.com– Marie-Pierre SION mariepierre.sion@free.fr –  Claude DESUMEUR  03 27 98 32 03 desumeur.claude@sfr.fr;

 

Lambres Infos Janvier 2010

En ce début d’année 2010, les Elus de la liste « Pour une ville à vivre ensemble » sont heureux de vous présenter leurs meilleurs vœux de santé et de bonheur. Même si  2010 ne sera pas une année de reprise de l’activité pour le Douaisis, notamment  dans l’automobile, nous espérons que tout sera mis en place pour sauvegarder l’emploi  et éclaircir l’avenir de beaucoup de salariés, plus particulièrement celui des jeunes. De plus la suppression de la taxe professionnelle et son remplacement par une nouvelle taxe dont on ne connaît pas bien la pérennité,  a de quoi inquiéter les Elus gestionnaires de la CAD par ailleurs soutien de la majorité présidentielle. Il faut noter qu’une part de la taxe professionnelle a permis l’implantation de zones d’aménagements concertés qui ont bénéficié aux entreprises.

La semaine du développement durable qui se déroulera à la MJC début avril, sera certainement l’occasion d’évoquer le projet  d’ « éco quartier » des Marlières.Il nous semble essentiel  qu’en dehors de l’aménagement paysager et du respect des normes de haute qualité environnementale, l’activité économique, la qualité de vie et l’intégration sociale soient pris en compte dans toutes leurs dimensions. On ne peut concevoir un tel quartier sans avoir une réflexion poussée  sur l’implantation de commerces de proximité, sur la continuité de ce quartier avec le centre ville et les moyens de se déplacer en transport en commun. Il est urgent de repenser, de manière globale, les plans de circulation urbaine, l’implantation des garages et des parkings. Il faut permettre aux enfants de  jouer sans danger devant leur maison  sous l’œil des parents discutant avec les voisins, redonnant ainsi du lien social qui s’est fortement dégradé.

A Lambres comme ailleurs, malgré des travaux récents,  la voiture reste omniprésente et envahit les trottoirs.  Dans beaucoup de secteurs il reste très difficile de circuler à pieds pour les personnes âgées, les handicapés, les parents avec une poussette, ou tenant leurs enfants par la main. Plusieurs riverains de la rue Jean-Baptiste LEBAS, dont certains ont échappé de peu à des accidents  corporels, souhaitent qu’une réflexion soit menée sur la mise en sens unique de la rue.

2010 sera une année politique importante avec les élections régionales. Une polémique sur l’augmentation des impôts locaux a été lancée par la majorité présidentielle. Il est important de rappeler que la Région ne prélève une taxe que sur l’impôt foncier, qui ne concerne donc que les propriétaires. Pour le Nord Pas de Calais, malheureusement, moins d’un foyer sur deux est propriétaire de son habitation. Depuis 2000 la taxe est passée de 2,98% à 3,83 % soit moins de 2 euros par an et par foyer pour une maison lambrésienne moyenne.  Dans le même temps la taxe ordures ménagères est passée de 0,4 % à 4,9 %  soit une augmentation de 37 euros sur 6 ans pour la même habitation.

Promettre de ne pas augmenter les impôts c’est promettre de ne pas investir pour notre avenir car la région est très présente dans notre vie quotidienne au travers des transports, de l’Education, de l’économie, de la formation professionnelle, du Sport, de la Culture, de l’activité portuaire…

A toutes et à tous : Bonne et heureuse année 2010

Un projet Darcos Phoenix, qui renaît des cendres du Contrat Educatif Local

Le gouvernement lance un dispositif d’activités pour les jeunes des collèges prioritaires, en partenariat avec les collectivités locales et les associations sportives et culturelles. Celà ne s’appelle-t-il pas un « Contrat Educatif Local »? Ce dispositif, mis en place par la Gauche et en particulier Marie Georges BUFFET alors Ministre de la Jeunesse et des Sports, a pour objectif de permettre l’accès à des activités culturelles et sportive en cohérence avec des orientation d’éducation et d’épanouissement en priorité aux jeunes en difficulté.

La différence? Pour mettre en place le projet DARCOS, on a d’abord pris soin de diminuer fortement, voir d’arrêter le financement des actions en direction des enfants du primaire, laissant le soin aux collectivités, qui le peuvent, de continuer à financer ces actions tout aussi prioritaires, voir essentielles pour prévenir la pré-délinquance.

Graffiti raciste à Lambres

Insécurité à Lambres

Par Stanislas d’Ornano 

                                                         im002253.jpg                    im0022562.jpg      

      Lambres, ville tranquille à l’abri de l’insécurité et du sentiment d’insécurité ? Certainement pas ! Depuis hier (lundi 30 avril), au croisement de la rue de la Paix et de la rue de la République, le panneau de signalisation STOP positionné juste avant la voie ferrée est transformé par une inscription raciste et haineuse en un message « STOP AUX ARABES ». S’agit-il d’un fait isolé ? Non. Il y a quinze jours, dans le même quartier Pompadour, le premier panneau signalisant au début de la rue Gallieni une interdiction de rouler à plus de 30 km/h était modifié ainsi : « 30 ARABES AU KM² ». Alarmé par cette inscription insupportable, indigne d’un pays et d’une commune démocratiques, nous avons pris l’initiative de téléphoner aux services de la Mairie, qui sont venus les jours suivants effacer le graffiti.  A quand la prochaine inscription ? Des individus, très certainement lambrésiens et avec des raisons d’intervenir dans cette zone géographique, croient pouvoir se placer au-dessus des lois. Ils ne mesurent sans doute pas l’extrême gravité de leur comportement réitéré. Celui-ci pose trois problèmes aux citoyens de Lambres :  

-         les familles maghrébines qui habitent Lambres, à plus forte raison dans le quartier et les abords immédiats de ces panneaux, doivent se sentir directement menacées. Or, ce sont des citoyens français. La violence que représente le maintien dans le temps de ces inscriptions devrait être dénoncée par tous les démocrates de
la commune. Ne rien faire, c’est acquiescer.

-         Dans un pays démocratique, en période d’élections présidentielles, ces actes constituent une atteinte grave à l’ordre public. Il est alors du devoir des autorités compétentes, et en premier lieu de la municipalité, de prendre les mesures préventives et dissuasives qui s’imposent, puisqu’il y a manifestement volonté de faire peur, d’intimider, et de déstabiliser les électeurs dans une période qui requiert de la sérénité.

-         Par ces actes, il y a enfin introduction dans notre commune à la fois d’une insécurité bien réelle (menace sur les personnes), et d’un sentiment d’insécurité, puisque ces messages envahissent l’espace public.

L’un des rôles essentiels des partis démocratiques consiste à exercer une vigilance à l’égard des actes qui, contraires à la Constitution, portent gravement atteinte aux droits et à la dignité des citoyens. Un autre consiste à exercer une force de proposition pour améliorer le fonctionnement des institutions. Face aux trois problèmes mentionnés, en tant qu’adhérent à la section lambrésienne du Parti Socialiste, je suggère les actions suivantes :

-         interpeller le Conseil Municipal et le Maire à propos de ces faits (insécurité et dégradation d’équipements publics), et demander que cette question soit mise à l’ordre du jour des prochaines réunions de quartier, notamment dans le quartier Pompadour.

-         Se rapprocher d’associations lambrésiennes et régionales ou nationales afin d’envisager un dépôt de plainte contre X au motif d’incitation à la haine raciale.

-         Encourager à la fois le libre débat sur les politiques de lutte contre l’insécurité et l’expression d’une solidarité à l’égard de certains concitoyens qui se sentiraient intimidés ou menacés, dans les colonnes mêmes de ce blog.

Stanislas d’Ornano

Adhérent à
la section PS de lambres

Contacts PS Lambres

Vous êtes sympathisant Socialiste, la vie municipale vous intéresse, vous désirez vous impliquer : prenez contact avec notre section :

 jeanlucducoin@gmail.com  Tél : 03 27 71 61 48



Le Blog de Michaël BULLARA |
http://img249.imageshack.us... |
André Castelli Conseiller g... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | COALITION ALTERNATIVE 2007:...
| Le blog de Thomas Chaumeil
| Pontault avec Ségolène Royal